Nox Forum ;-)

Forum officiel de l'équipe Halo Nocturnes
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [physique] la théorie des cordes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TacTiK in WiX
Double meurtre
Double meurtre


Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : vaucluse, isle sur la sorgue
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: [physique] la théorie des cordes   Sam 12 Mai - 13:23

Puisque le sujet me plaisait, et m'intérésé serieusement, j'ai pensé faire un article dessus, mais il y a tellement de chose a dire, la gravité, l'electromagnetisme et d'autre, mais vous inquiété pas je continu mon petit article fort intérésant ;p

juste je voulais savoir qui connaisait cette théorie et qui pouvais commencer un débat la dessus ....


-Arazel penses que les scientifiques sont focalisés trop sur cette théorie qui n'est pas vérifiable, je suiis pas tout a fais d'accord avec toi
-je penses que justement c'est intérésant, si dans quelques temps on découvres que cette théorie est exacte, existe vraiment, cela sera une révolution dans le domaine de la physique, inimaginable non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arazel
Admin


Nombre de messages : 79
Age : 28
Localisation : Reims
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: [physique] la théorie des cordes   Sam 12 Mai - 15:09

Vaste sujet que cette théorie des cordes qui ce veut Théorie du Tout. Je n'ai as une grande connaissance du sujet n'étant pas scientifique, mais j'ai suffisamment étudié la question pour me rendre compte qu'il y avait des points assez douteux.

Le fait que les étudiants et chercheurs sont forcés indirectement à travailler dessus en priorité sur toute la surface du globe peut s'avérer fâcheux lorsque l'on comprends que c'est la première fois depuis deux cents ans qu'une théorie physique n'a aucune accroche expérimentale, ce qui est le principe de la phyisique moderne.

Car peut-être que le futur nous montrera autre chose, tu as en effet raison de dire que les choses changent - jusqu'à peu on croyait que c'était impossible - mais en ce qui concerne le passé, cela fait quand même trente ans que les scientifiques du monde extrapole sur des théorie ENTIEREMENT abstraite! C'est en quelques sortes des mathématiques appliquées. Nous n'avons jusqu'à preuve du contraire aucune information réelle, rien. Alors peut-être que la théorie suivant laquelle l'univers serait composé de miniscules cordes tremblantes contennant au minimum 11 dimensions est juste, peut-être aussi que RIEN n'a de sens, puisqu'on spécule dans l'abstrait, comme au XVI siècle...

Je ne suis pas un "anti-corde", simlement, j'aimerais que la place qui lui est accordé soit un peu plus cadrée.

Je viens de lire l'article de Wikipédia sur les cordes, j'en recopie trois extraits appuyant mon énoncé :

* Non prédiction et difficultés d'interprétation de l'énergie noire.

Une des faits expérimentaux majeurs observés ces dernières années est que l'univers est en expansion accélérée. Une énergie noire, de nature inconnue, a été postulée pour expliquer cette accélération. Cette énergie noire peut être vue également comme une constante cosmologique positive. La théorie des cordes n'a pas prévu l'accélération de l'expansion de l'univers car cette théorie mène naturellement vers des univers à constante cosmologique négative ou nulle. Rendre la théorie des cordes compatible avec une constante positive s'est avéré très ardu et n'a été effectué qu'en 2003 par un groupe de l'université de Stanford. Mais une des conséquences de ce travail est qu'il existe de l'ordre de 10500 théories des cordes possibles, donnant un "paysage" (landscape) de théories plutôt qu'une théorie unique. L'existence de ce nombre énorme de théories différentes - qui ont toutes la même validité théorique - mène directement à l'hypothèse d'un multivers, voire au principe anthropique, ce qui gène ou intrigue nombre de physiciens.

Joseph Polchinski observe cependant que Steven Weinberg a prédit dans les années 1980 une constante cosmologique non-nulle en faisant l'hypothèse d'un multivers, ce qui est précisément une conséquence possible de la théorie des cordes.


* Irréfutabilité et absence de prédictions

Selon Peter Woit, une théorie des cordes ne peut même pas être fausse. En effet, le Landscape de théories permet d'ajuster les constantes libres de la théorie des cordes de manière à s'accomoder de pratiquement n'importe quelle observation, connues ou à venir. Par exemple, si le LHC ne détecte pas les particules superpartenaires, il sera possible de modifier la théorie pour rendre ces particules plus lourdes afin d'expliquer leur non-détection. Cette flexibilité rend également très difficile de faire des prédictions de phénomènes physiques pouvant tester et valider la théorie des cordes. De plus, on ne sait pas s'il sera possible d'effectuer des expérimentations sur les dimensions supplémentaires de l'Univers.

Si la théorie des cordes est difficilement réfutable, elle peut cependant être vérifiable. Récemment, des hypothèses ont été élaborées pour vérifier la théorie des cordes.


* Finitude de la théorie non formellement démontrée.

La théorie des cordes est souvent présentée comme ayant résolu le problème des "quantités infinies", qui apparaissent dans la théorie quantique des champs ou dans la relativité générale. Ceci est un succès majeur de la théorie des cordes, et l'exactitude de sa démonstration est donc un enjeu important. Une preuve a été publiée en 1992 par Stanley Mandelstam que certains types de divergences n'apparaissent pas dans les équations la théorie des cordes. Toutefois, comme Mandelstam l'accorde lui-même dans une lettre à Carlo Rovelli, il n'est pas exclu que d'autres types d'infinis puissent apparaitre.
En 2001, Eric D'Hoker et Duong H. Phong ont démontrés que toute forme d'infini était impossible jusqu'à l'ordre 2 d'approximation.
En 2004, Nathan Berkovits parvient à démontrer que toute forme d'infini est impossible, et cela à tout ordre d'approximation, mais en reformulant la théorie des cordes, notamment en ajoutant un certain nombre de présupposés supplémentaires.
Malgré l'absence de preuve formelle, peu de théoriciens remettent en doute la finitude de la théorie des cordes. Mais certains, comme Lee Smolin pensent que la difficulté à aboutir à une preuve définitive témoigne d'un problème fondamental à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.capharnaumcapricorne.com
 
[physique] la théorie des cordes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la théorie à la pratique
» Les lois de la physique et le fluff
» Douleur physique et littérature
» Description physique
» La théorie GNS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nox Forum ;-) :: Dies :: Sciences-
Sauter vers: